Communiqué

Le Vérificateur général du Québec publie son analyse détaillée portant sur le rapport préélectoral 2022

Québec, le 15 août 2022. – La vérificatrice générale, Mme Guylaine Leclerc, a publié aujourd’hui son rapport intitulé Analyse détaillée du Vérificateur général du Québec portant sur le rapport préélectoral 2022. Elle y formule sa conclusion sur la plausibilité des hypothèses et des prévisions présentées dans le Rapport préélectoral sur l’état des finances publiques du Québec qu’a préparé le ministre des Finances.

Les objectifs poursuivis dans le rapport du Vérificateur général du Québec sont les suivants :

Plausibilité des hypothèses et des prévisions du rapport préélectoral

Les hypothèses retenues et les prévisions relatives au cadre financier et à la dette sont plausibles pour les années 2022-2023 à 2024-2025. L’incertitude entourant ces prévisions est toutefois très élevée compte tenu notamment de la flambée de l’inflation (qui engendre le resserrement des politiques monétaires tant à l’échelle mondiale qu’à l’échelle canadienne), de la guerre en Ukraine et des effets persistants de la pandémie sur l’ensemble de la planète.

Nos travaux sur la plausibilité nous permettent de conclure que, dans l’ensemble :

En ce qui concerne le surplus et le solde budgétaire :

Notre examen ne visait toutefois pas à évaluer la quantité et la qualité des services offerts à la population avec les sommes prévues. Il ne visait pas non plus à évaluer si les prévisions permettraient de répondre à l’ensemble des besoins de la population et de combler les lacunes soulevées dans certains de nos mandats d’audit, par exemple ceux sur les bâtiments scolaires ou l’hébergement des aînés en grande perte d’autonomie.

Qualité de l’information présentée

L’information présentée dans le rapport préélectoral est compréhensible, pertinente et comparable. Dans l’ensemble, elle renseigne adéquatement le lecteur sur la situation économique et financière du Québec. Toutefois, certains aspects de la présentation de l’information pourraient être améliorés.

Le mandat du Vérificateur général du Québec

Le 20 avril 2015, l’Assemblée nationale confiait un mandat au ministre des Finances ainsi qu’à la vérificatrice générale; le but de ce mandat est de renforcer la transparence du gouvernement quant à la situation économique et financière du Québec avant la tenue d’élections générales. Ainsi, le ministre des Finances s’est vu confier la tâche de préparer et de publier un rapport présentant l’état des finances publiques avant la tenue de chaque élection générale. De son côté, la vérificatrice générale doit préparer un rapport présentant sa conclusion sur la plausibilité des hypothèses et des prévisions contenues dans le rapport préélectoral.

Rapport

Suivez le VGQ sur LinkedIn, Twitter (@VGQuebec) et YouTube.